Biographie d’Antoine de Saint Exupéry

Petite biographie d’Antoine de Saint Exupéry : les dates clés.

Issu d’une famille aristocratique, Antoine de Saint-Exupéry naît le 29 juin 1900 à Lyon. Fils de Jean de Saint-Exupéry et de Marie de Fonscolombe, il est le troisième enfant d’une famille de cinq. Le père Jean de Saint-Exupéry meurt quand Antoine a 4 ans. Sans ressources, Marie part avec toute sa petite famille dans le château de son père à La Molle. Elle leur lit des livres magnifiques dont les Contes d’Andersen et les initie à la peinture et à la musique.

En 1907 Charles de Fonscolombe décède. Marie et les enfants sont accueillis à Lyon par leur tante. Antoine de Saint-Exupéry partage sa vie entre l’appartement de la place Bellecour et le château de Saint-Maurice de Rémens où il situe l’univers fabuleux de son enfance ; celui des jeux et des découvertes, celui des premières expériences scientifiques aussi.

En 1909 Fernand de Saint-Exupéry souhaite avoir près de lui ses petits-fils, Antoine et François. Ils quittent le monde de l’enfance pour continuer leurs études au collège Jésuite de Notre Dame de Sainte-Croix au Mans. Antoine est un élève moyen. “Pique-la-Lune” est le surnom qu’on lui avait donné sur les banc de l’école tant il avait l’imagination débordante et l’esprit rêveur.

A chaque vacances, Antoine retourne au château de Saint-Maurice où, à quelques kilomètres, se trouve un terrain d’aviation. Antoine est fasciné de voir voler les aéroplanes. Il fait son baptême de l’air à 12 ans, sans même avoir l’autorisation de sa mère.

En 1914 Antoine de Saint-Exupéry est pensionnaire à Villefranche-sur-Saône et ensuite à la Villa Saint-Jean de Fribourg. C’est pendant cette période qu’il découvre des auteurs comme Balzac, Dostoïevski et Baudelaire. Malgré de bonnes notes en physique, en philosophie et en musique, Antoine est parmi les derniers de la classe.

En 1917 Antoine de Saint-Exupéry subit une épreuve qui le marque à tout jamais :  le décès de son frère François. Vingt ans plus tard Antoine écrira : « Il me confierait sa tour à bâtir. S’il était père, il me confierait des fils à instruire. S’il était pilote de guerre, il me confierait ses papiers de bord. Mais il n’est qu’un enfant. Il ne confie qu’un moteur à vapeur, une bicyclette et une carabine. »

Cette même année Antoine de Saint-Exupéry obtient son bac et monte à Paris pour préparer le concours de l’Ecole Navale.  Accueilli par Yvonne de Lestrange, une cousine de sa mère, il est introduit dans les milieux mondains et littéraires les plus en vue de la capitale où il fait la connaissance d’André Gide, Gaston Gallimard, Jacques Rivière, Jean Prévost ou Jean Paulhan. Il y fait également  la connaissance de Louise de Vilmorin, sa future fiancée, fréquente théâtres et expositions.

En 1919, Antoine de Saint-Exupéry passe l’examen de l’Ecole Navale mais échoue à l’oral. Il s’inscrit à l’Académie des Beaux-arts pour devenir architecte.

En 1921 il est appelé sous les drapeaux. Ayant choisi l’aviation, il est affecté au 2ème régiment d’aviation de Strasbourg. Il devient pilote pendant son service militaire.

Suite à un accident d’avion en 1923 il est démobilisé et occupe alors un emploi administratif pendant lequel il commence à écrire.

En 1926 II est ensuite engagé au sein de la Cie Latécoère qui deviendra ensuite la Compagnie Générale Aéropostale. Durant cette période il se lie d’amitié, avec Jean Mermoz et Henri Guillaumet. Il s’inspire de ses vols au Sénégal et en Amérique du Sud dans ses romans comme « Courrier sud » (1929) ou « Vol de nuit » (1931) pour lequel il sera récompensé du prix Fémina.

 À partir de 1932, Saint-Exupéry se consacre à l’écriture et au journalisme il devient reporter pour Paris-Soir et réalise de grands reportages au Vietnam, à Moscou et en Espagne. Autant d’expériences et de découvertes qui développent sa pensée humaniste transmise dans « Terre des hommes » (1939) pour lequel il obtient le Grand prix de l’Académie française.

Pendant la seconde Guerre Mondiale, il cherche à s’engager pour piloter un avion de combat aux côtés des Alliés. De nombreux accidents et sa mauvaise santé le font mettre « en réserve de commandement ». Le général Eaker, commandant en chef des forces aériennes en Méditerranée, l’autorise à rejoindre de nouveau son unité combattante. Il retrouve le groupe 2/33, alors basé à Alghero, Sardaigne. Le 17 juillet 1944, le groupe de reconnaissance aérienne 2/33 s’installe à Borgo, non loin de Bastia, en Corse.

Le 31 juillet 1944 Saint-Exupéry décolle de l’aéroport voisin pour une nouvelle mission. Il vole aux commandes du F-5B-1-LO, mais son avion disparaît au-dessus de la Méditerranée.

Un an plus tôt est parue son oeuvre la plus connue « Le Petit Prince » aux Etats Unis, un conte poétique et philosophique.

Saint-Exupéry est reconnu « Mort pour la France » en 1948.

Les Univers Le Petit Prince

des éditions personnalisables

La Papeterie

Papier à lettres, marque-page, correspondance

La Carterie

Naissance, mariage, baptême, vœux 

La Photo

Albums, calendriers, tirages